Prévention des Risques Psycho Sociaux

Quelques exemples...

La sophrologie en soutien des actions des RH, CHSCT, médecins du travail sur la prévention des RPS les plus fréquemment évoqués

Stress

Une prise en charge efficace du stress dans la sphère professionnelle relève autant de stratégies individuelles que collectives. Selon l’agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, le stress apparaît lorsqu’il y a déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et ses propres ressources pour y faire face. Cette définition souligne bien l’interaction de la personne et de son environnement. Chacun se doit de réfléchir et d’assumer sa part de responsabilité face au stress.

La sophrologie comme outil de gestion et de prévention du stress permet de :balancestress

  • Libérer les tensions physiques induites par le stress
  • Prendre conscience des pensées automatiques stressantes et désamorcer leurs effets
  • Augmenter la sensation de contrôle et diminuer la réaction au stress
  • Développer les capacités d’adaptation (et non la sur adaptation)
  • Déclencher la motivation à mettre en place des habitudes de vie “modérateurs de stress” induisant une augmentation de la résistance

ce ne sont que quelques exemples de l’apport de la sophrologie dans ce domaine car en découlent en cascade de nombreux effets connexes sur la concentration, la performance, les relations interpersonnelles… 

Burn out

S’il n’existe pas de profil socioprofessionnel type des personnes à risques, des traits communs apparaissent toutefois :  perfectionnisme, empathie excessive envers les collègues, sur-investissement au détriment des autres sphères de la vie … qui entraînent l’oubli total de soi.
L’autre point commun est que les personnes ne reconnaissent pas les symptômes annonciateurs du risque de burn out même face à l’insistance de l’entourage.

La sophrologie à titre préventif* permet de :hommebocal

  • Ecouter et se réapproprier ses sensations corporelles (le corps agissant comme une alarme : perte de sommeil, irritabilité, douleurs physiques…)
  • Développer la conscience de soi, de ses limites permettant de réagir avant d’être submergé
  • Renforcer la sensation d’existence (limitant le surinvestissement )

*La sophrologie est également un outil d’aide à la reconstruction et à la prévention de la récidive après un burn out.

Les troubles musculo squelettiques

En parallèle de la causalité de la pénibilité de certaines tâches et métiers  sur l’apparition des TMS, un article publié par la banque de données en santé publique (créé à l’initiative de la DGS) évoque la relation entre le stress organisationnel et les TMS de la nuque et des membres supérieurs. Il démontre ainsi  un lien entre le fait de ressentir des émotions “négatives” (stress, anxiété, hostilité, épuisement) et l’apparition d’une catégorie de  TMS..

La sophrologie en complémentarité  du travail d’adaptation ou de réorganisation du poste de travail et de la gestion du stress permet de : douleurnuque

  • Soulager les douleurs chroniques liées aux TMS (réduction de l’intensité)
  • Prendre conscience de son geste (santé, sécurité, concentration, efficacité)
  • Développer sa capacité à se ressourcer efficacement
  • Rétablir un bon équilibre général entre les moments d’action et les temps de pause

… La sophrologie en soutien des actions RH et CHSCT dans la prévention des TMS.

 

Relations interpersonnelles

partageLa qualité de notre relation aux autres dépend intrinsèquement de la relation que nous avons avec nous même (Frédéric Lenoir)

 

La sophrologie comme outil de développement de l’intelligence émotionnelle permet de :

  • Prendre conscience de son fonctionnement
  • Adapter sa réaction
  • Gérer ses émotions
  • Développer la capacité d’action et de décision

 

… Pour un management bienveillant et une meilleure cohésion d’équipe