La sophrologie

Créée dans les années 60 par le Dr Caycedo, neuropsychiatre, la sophrologie s'inscrit dans l'univers des méthodes psycho corporelles. Elle est fondée sur les connaissances dans les domaines de la médecine, des sciences humaines et sociales, de la psychologie et de la philosophie. Elle s'inspire également des techniques orientales comme le yoga ou le zen adaptées à notre culture occidentale.

 

Science de la conscience

En tant que science de la conscience, consciencela sophrologie s'appuie sur l'expérience physique et mentale (le vécu) propre à chacun lors de la pratique. Les sensations du corps vécu telles qu'elles apparaissent à la conscience  s'intègrent de façon structurante au psychisme et se réactualisent dans le présent.

Laisser venir à la conscience les sensations telles qu'elle apparaissent en suspendant le jugement et sans à priori : c'est cette posture d'accueil particulière que l'on nomme vivance (ce que la personne est en train de vivre).

Au fil de l'entraînement, en se dévoilant, la conscience de soi ouvre à un état d'être nouveau permettant de cheminer vers son but.

 

Une approche globale

La sophrologie prend en compte la personne dans sa dimension physique, mentale et émotionnelle  qui se nourrissent mutuellement.

Elle en favorise l'équilibre.

Sa pratique impacte l'être tout entier au service de la transformation désirée. C'est une méthode équilibrante et structurante.

 

La dimension temporelle

La sophrologie considère l'être humain sablierdans ses trois dimensions temporelles

passé, présent, futur

La pratique amène de la sérénité dans les représentations mentales de ces trois dimensions. En développant la capacité d'ancrage sécure dans le présent, elle amène à changer le regard que la personne porte sur elle même et son environnement, son histoire et son avenir. 

 

 

Un autre regard sur soi même et sur le monde...

 

chanceIl ne s'agit pas  de mettre des lunettes roses et de nier la réalité.

Il s'agit de favoriser une meilleure adaptation aux conditions de vie en changeant de regard sur soi même et sur le monde extérieur. 

Au fil des séances et de l'entraînement, telle une spirale de développement
vers l'équilibre corporel, psychique et émotionnel, la pratique amène la personne à passer d'un état à un nouvel état jusqu'à la survenance de l'état désiré.